deutsch englisch

Artists Management Zurich

Rütistrasse 52
CH-8044 Zürich-Gockhausen
Phone: +41 44 821 89 57
Fax: +41 44 821 01 27

Patrick Lange - Dirigent

Presse

Das Lied von der Erde, Opéra de Paris, Palais Garnier, Februar 2015

«Musikalisch spielt das Orchester der Pariser Oper unter der Leitung von Patrick Lange ambitioniert, dem Tanz zugewandt und setzt feine Akzente. Tenor Burkhard Fritz und Bariton Paul Armin Edelmann interpretieren gelungen und engagiert ihren Text, drängeln sich aber nicht in den Vordergrund.»

NATALI KURTH, Frankfurter Allgemeine, 27.02.2015

«Das Orchester der Pariser Oper mit seinen Top-Solisten, insbesondere an Oboe und Flöte, spielte unter Patrick Lange exquisit, und dass die beiden Deutschen Burkhard Fritz (Tenor) und Paul Armin Edelmann (Bariton) alternierend die Lieder sangen, war nicht nur für die Textverständlichkeit ein Segen. Auch musikalisch.»

Tom R. Schulz, Hamburger Abendblatt, 26.02.2015

«Pour souligner la théâtralité, donner plus de profondeur, Neumeier instille des silences entre les lieder. Les danseurs les meublent par des marches ou des danses solennelles qui façonnent des cérémonies ô combien mystérieuses. Voilà Mahler empesé pour la soirée. La partition est pourtant chantée avec une sensibilité précise par Burkhard Fritz et Paul Armin Edelmann, accompagnés par l'Orchestre de l'Opéra de Paris sous la baguette de Patrick Lange.»

Ariane Bavelier, Le Figaro, 27.04.2015

«Pour rester au plus près de l'esprit transalpin, l'Opéra de Paris a invité non seulement Neumeier, mais aussi le chef d'orchestre allemand qui monte irrésistiblement: Patrick Lange. Mais celui-ci est connu pour aller, joyeusement, à contre-courant. Ici il semble vouloir nous dire: Regardez, ou plutôt: écoutez, Mahler n'est pas aussi tellurique et sombre que vous le pensiez! En avant, les flûtes et les violons, en retrait, les fagots et contrebasses! Les résultats n'a rien à voir avec l'opulence et la lourdeur des interprétations habituelles. La terre se fait diaphane, et les chanteurs (Burkhard Fritz, ténor: Paul Armin Edelmann, baryton) sont sur la même longueur d'ondes. </p> <p>Du côté de cette légèreté, Lange est en parfait accord avec Neumeier, à condition qu'on parle de lui en tant que dramaturge et scénographe, rôles qu'il endosse également.»

Thomas Hahn, artistikrezo.com, 26.02.2015