deutsch englisch

Artists Management Zurich

Rütistrasse 52
CH-8044 Zürich-Gockhausen
Phone: +41 44 821 89 57
Fax: +41 44 821 01 27

KS Nina Stemme - Sopran

Presse

Tannhäuser (Elisabeth), Grand Théâtre de Genève, September 2005

«Si Elisabeth est ici le personnage principal, c'est aussi grâce à son interprète, la décidément exceptionnelle Nina Stemme. Inoubliable dès son air d'entrée, à froid, si périlleux, elle fascine une fois de plus par sa voix cultivée, au timbre mordoré et à l'infinie variété de nuances.»

Le Figaro, 01.09.2005

«Mais c'est l'Elisabeth de Nina Stemme qui emporte tous les suffrages. Belle scéniquement (avec un petit air à la Romy Schneider), cette figure de femme sensuelle, touchée par la grâce du désir rédempteur, ravit par la pureté de son expression, sa juvénilité vocale, son timbre ardent que nuancent des délicatesses à fleur de peau.»

Le Monde, 01.09.2005

«...l'exceptionnelle Nina Stemme, Elisabeth aussi éblouissante que bouleversante. «Die Stimme», la voix, c'est elle, renversante d'intensité, de rayonnement et d'humanité. La soprano suédoise incarne l'héroïne wagnérienne à un degré rare, tant son chant se pare des éclats du feu sans négliger la tendresse. Tannhäuser peut vénérer cette idole aux puretés d'ange.»

Tribune de Genève, 01.09.2005

«...l'exceptionnelle Nina Stemme, Elisabeth aussi éblouissante que bouleversante. «Die Stimme», la voix, c'est elle, renversante d'intensité, de rayonnement et d'humanité. La soprano suédoise incarne l'héroïne wagnérienne à un degré rare, tant son chant se pare des éclats du feu sans négliger la tendresse. Tannhäuser peut vénérer cette idole aux puretés d'ange.»

Tribune de Genève, 01.09.2005

«Si Elisabeth est ici le personnage principal, c'est aussi grâce à son interprète, la décidément exceptionnelle Nina Stemme. Inoubliable dès son air d'entrée, à froid, si périlleux, elle fascine une fois de plus par sa voix cultivée, au timbre mordoré et à l'infinie variété de nuances.»

Le Figaro, 01.09.2005

«Mais c'est l'Elisabeth de Nina Stemme qui emporte tous les suffrages. Belle scéniquement (avec un petit air à la Romy Schneider), cette figure de femme sensuelle, touchée par la grâce du désir rédempteur, ravit par la pureté de son expression, sa juvénilité vocale, son timbre ardent que nuancent des délicatesses à fleur de peau.»

Le Monde, 01.09.2005